Biographie

Je suis né à Nice. Ma mère ayant découvert la France métropolitaine pour la première fois pendant que mon père était sous-officier en Indochine sur les traces de son beau-père posté sur la frontière sino-vietnamienne.

Ma petite enfance s’est déroulé à Nice et à Toulon ainsi qu’à Toamasina (Tamatave) et à l’Étang-salé de la Réunion où pendant plusieurs mois, j’ai découvert une partie de la culture de mes parents.

À l’aube de mes dix ans nous effectuons un retour vers la France métropolitaine vers Paris pour découvrir la culture et la société française. Je me retrouve à l’école Massillon, école catholique. Je suis alors très conscient que cela n’est possible que grâce au soutien d’une bourse pour les élèves de l’enseignement privé confessionnel.
Attiré par les langues et d’autres cultures, ayant bénéficié d’un tuteur anglais dans mon enfance, je passe progressivement presque toutes mes vacances, été comme hiver à l’étranger, en Irlande, en Angleterre, en Écosse, en Allemagne; je me retrouve deux fois moniteur dans un camp international à Colchester (R-U); lors de l’invasion de la Tchécoslovaquie par les tanks de l’armée soviétique, je suis fasciné par mes nouveaux amis tchèques qui passent tout leur temps libre à essayer de capter des radios tchèques pour avoir des nouvelles.
Cet épisode a eu une profonde influence sur mon aversion à toutes les solutions totalitaires et leurs justifications.

Après deux années passées à vivoter dans une Faculté de médecine par influence familiale, je vais à Grenoble pour faire des études trilingues de Sciences économiques, anglais et allemand; les deux étés suivants passés à travailler en Allemagne avec un séjour en Angleterre.

En 1972, je passe une année comme assistant linguistique à Liverpool où je me retrouve à siéger au comité de négociations avec le conseil scolaire de Liverpool pour demander des augmentations de traitement.

En 1973, boursier de la compagnie Shell Canada, je vais à Sherbrooke au Québec pour une maîtrise en Littérature comparée canadienne.
Je découvre ce qu’est un vrai pays fédéral et son organisation à mille lieues d’un pays centralisé comme la France. Les droits de la personne et le respect des identités culturelles et linguistiques font partie de l’ADN du Canada et du Québec; parfois avec des ratés et de fortes dissenssions, mais toujours avec la volonté d’aller de l’avant. Après deux années à Sherbrooke et à Montréal, comme étudiant et enseignant d’anglais, je me retrouve pour un été en Acadie (Nouvelle-Écosse) comme professeur de français en immersion. J’ai appris sur le terrain que nous sommes toujours la minorité de quelqu’un d’autre.

De retour à Paris, je travaille comme correcteur typographique à l’Aurore et à Retz. Je suis sidéré par le fait que le syndicat des typographes, de tendance anarcho-syndicale, contrôle l’embauche d’un journal à la limite de l’extrême droite. Parallèlement, je trouve un stage chez un paysan breton, en pays rouge du Pays Plinn, auprès de qui j’apprendrais non seulement à parler un breton du terroir mais aussi à travailler dans les champs. Je retournerais souvent chez Louis qui me traitera comme son fils et me permettra de comprendre, autant que possible, le monde paysan breton, son entraide et son ouverture. Tous les paysans de cette région votent communiste depuis longtemps.

En 1980 je viens en Irlande pour y vivre et découvrir la culture de l’Irlandais gaélique. Je travaille pendant 20 ans à l’Alliance française. Je suis ensuite nommé professeur d’université sous contrat limité à Dublin City University; j’y enseigne le français, l’espagnol et l’informatique dans un département où la seule d’enseignement et de communication est l’irlandais gaélique. En 2001 je deviens professeur titulaire au Dublin Institute of Technology et devient rapidement responsable du programme de chinois mandarin.

Je prends ma retraite officielle de DIT en 2016, mais poursuit mes activités politiques plus intensément que jamais.


Né à Nice en 1951, marié sans enfant.

  • Élu conseiller consulaire pour la circonscription d’Irlande le 25 mai 2014
  • Conseiller consulaire AFE siégeant à l’Assemblée des Français de l’étranger nommé le 28 septembre 2017
  • Parcours politique et associatif :
    • Membre du Parti Socialiste depuis 2003
    • Membre du Bureau fédéral de la Fédération des Français de l’étranger du Parti socialiste, Chargé de communication
    • Secrétaire de la section PS de Dublin depuis 1999
    • Chargé de mission sur l’accès à l’audio-visuel par la Fédération des Français de l’étranger, 2012  Rédaction d’un premier rapport en février 2013.
    • Militant syndical et associatif :
      • Membre de Français du Monde – ADFE depuis 2003
      • Président de la section Irlande depuis 2001
      • Membre du syndicat Teachers’ Union of Ireland depuis 1999

Vie à l’étranger :

    • Élève à l’école des Frères chrétiens, Toamasina (Tamatave) 1957 à 1960
    • Étudiant et professeur à Liverpool de 1972 à 1973
    • Étudiant et professeur à Sherbrooke (Québec), Canada de 1973 à 1975
    • Une année et demie passée au total à Taiwan et en Chine.
    • En Irlande depuis 1980
    • Une année en Belgique de 1979 à 1980

Études supérieures :

    • DUEL (anglais, allemand, sciences économique), Grenoble, 1973
    • M. A. , Sherbrooke, Québec, 1978
    • Doctorat (Littérature comparée canadienne), Sherbrooke, Québec, 1999
    • Licence de Chinois, Lyon 3, 2005
    • Doctorat (Études de l’Asie et de sa Diaspora), Lyon 3, 2015

Parcours professionnel :

    • Correcteur typographe à l’Aurore et à Retz de 1977 à 1979
    • Professeur dans le primaire, le secondaire et l’université en Irlande de 1980 à maintenant
    • Traducteur-interprète en Irlande de 1980 à 1997 auprès du Bureau Européen pour les langues moins répandues, un organisme de l’Union européenne
    • Traducteur-interprète indépendant à Bruxelles de 1979 à 1980
    • Journaliste dans le quotidien irlandais LÁ et Foinse
    • Récompense nationale pour contribution journalistique attribuée par An t-Oireachtas, Dublin, 1993
    • Membre et ancien Secrétaire de Association for Chinese Studies in Ireland
    • Membre du sous-comité de terminologie informatique de Foras na Gaeilge, 1999 à 2000

 

 

Une réponse à Biographie

  1. Eric Netgen dit :

    Bonjour Mr Leperlier,
    Je vous ai invité sur LinkedIn (c’est déplorable mais rapide) puisque je suis à la recherche de deux connaissances de l’Alliance Française de Dublin que j’ai fréquenté dans les annés 90 ensemble avec vous (qui m’avez chanté des refrains de la « Hesper Kutsch » en luxembourgeois à l’époque. J’en garde de merveilleux souvenirs.) Enfin bref, je ne vais pas vous importuner plus longement, mais si jamais vous pouviez me consacrer quelques instants histoire de parler des sieurs Philippe Legrand et Pascal Ferrié, je vous serai très, très reconnaissant. Bien à vous,
    Eric Netgen (eric.netgen@revue.lu).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected with IP Blacklist CloudIP Blacklist Cloud